Types de prothèses

Quatre types de prothèses dentaires s’offrent à vous, soit :

  • les prothèses sur implants;
  • les prothèses équilibrées, balancées ou de précision;
  • les prothèses semi-équilibrées, semi-balancées ou semi-précision;
  • les prothèses standards ou centriques.
Image intro
Types of dentures

Prothèses sur implants

Ces prothèses se fixent directement ou indirectement sur les implants qui sont insérés dans l’os afin de créer un ou plusieurs points d’ancrage. L’ensemble des soins reliés à ce type de prothèses s’exécute dans l’accomplissement d’un travail de direction, voire collaboration interdisciplinaire ou interdépendance entre le denturologiste et un chirurgien dentiste ou chirurgien buccal et maxillo-facial ou autre spécialiste.

Prothèses équilibrées, balancées ou de précision

Ce type de prothèses, le plus personnalisé, nécessite l’enregistrement de certaines données physiologiques du patient. Ces prothèses permettent de faire les mouvements de protrusion (mouvement du menton vers l’avant) et de latéralité (mouvement du menton vers la gauche ou vers la droite) sans interférences entre les dents.

Les prothèses sur implants sont obligatoirement des prothèses de ce type.

Prothèses semi-équilibrées, semi-balancées ou semi-précision

Ce type de prothèses est moins personnalisé. L’articulateur utilisé par le denturologiste est partiellement ajustable : il reproduira les mouvements de protrusion et de latéralité de la bouche, mais de façon arbitraire.

Prothèses centriques ou standards

L’articulateur utilisé pour la fabrication de ce type de prothèses est aussi appelé un occluseur. La prothèse centrique ferme de centre à centre. Ce type de prothèses est ajusté afin de ne permettre qu’un mouvement de fermeture et d’ouverture, et celui-ci n’est pas ajusté en fonction de la mobilité du menton.

Saviez-vous que?

Votre denturologiste peut aussi concevoir des protecteurs buccaux.

Lorsque le protecteur buccal est fait sur mesure par un denturologiste, il permet :

  • une atténuation du déplacement de la mâchoire vers le haut et l’arrière en cas d’impact ;
  • une réduction de la force d’impact et ainsi une diminution des risques de commotion cérébrale, de blessures au cou ou même de fracture de la mâchoire ;
  • un ajustement parfait et donc plus de confort ;
  • une grande stabilité ;
  • le maintien de l’oxygénation nécessaire à la pratique sportive.
X
Saviez-vous que?
Votre denturologiste peut aussi concevoir des protecteurs buccaux.
+